Programme régional de résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS)

.

Formation des responsables régionaux de la protection des végétaux du Niger sur les outils de surveillance des nuisibles des cultures


Le Centre régional AGRHYMET, en partenariat avec le Projet d’Appui à l’Agriculture sensible au Climat (PASEC-Niger), a  organisé du 26 au 30 Octobre 2020 un atelier à l’intention de 24 cadres des services de la protection des végétaux venus du niveau central comme du niveau déconcentré.  .

1aL’objectif global de l’activité est de renforcer les capacités des acteurs de la Protection des Végétaux à une meilleure maîtrise des facteurs météo-climatiques déterminants dans la dynamique des nuisibles des cultures ainsi qu’à la prise en main et à l’opérationnalisation des outils d’aide à la décision développés dans le cadre de la lutte phytosanitaire en général et la lutte antiacridienne en particulier. Le CILSS, à travers le Centre régional AGRHYMET et dans le cadre du développement d’outils opérationnels pour les besoins des pays, a élaboré deux outils, plus   précisément PHYTOBASE et le Modèle OSE, qui sont des composantes essentielles dans le système d’information et de suivi phytosanitaire relevant du  dispositif d’alerte précoce et de la sécurité alimentaire dans les pays de l’espace CILSS/CEDEAO.
Intervenant au nom du Directeur Général du CRA empêché lors de la cérémonie d’ouverture, le Dr Idrissa Maiga a magnifié l’excellence du partenariat entre le Centre et la Direction de la Protection des végétaux du Niger (DGPV) dans l’exécution des activités du PASEC. Le Représentant de la DGPV, Mr Abdou Baoua Ibrahim, Directeur des Interventions Phytosanitaires et de la Formation de la PGPV du Niger, s’est quant à lui réjoui de cette opportunité qui a permis de réunir cette année tous les responsables régionaux de la protection des végétaux du Niger. « C’est vous qui êtes le socle de ces outils, car c’est vous-même qui les alimentez en données nécessaires à la production d’informations à l’image des bulletins phytosanitaires » a-t-il souligné devant les participants.2a

La cérémonie d’ouverture a été aussi marquée par une remise d’équipements informatiques à la DGPV.  Ce don devrait permettre un meilleur déploiement de la nouvelle version de la base de données phytosanitaire PHYTOBASE.

Pour rappel, le Projet PASEC est une initiative du Gouvernement du Niger avec l’appui financier de la Banque Mondiale dont la mise en œuvre a démarré depuis janvier 2017, pour une durée de six (6) ans. Il vise à améliorer la productivité des systèmes agro-sylvo-pastoraux pour une résilience durable des communautés au Niger. Dans le cadre de sa mise en œuvre, le Centre Régional AGRHYMET (CRA) a signé une contrat d’appui technique avec ledit projet. A travers cette contrat, le CRA doit appuyer le PASEC dans la mise en œuvre de ses activités, à travers notamment la production de supports, d’outils et la collecte de données nécessaires à la production et à la communication (à temps) d’informations agro-hydro-climatiques et phytosanitaires adaptées aux besoins des producteurs de sa zone d’intervention.

3a